Physique quantique et corps humain

Atman Training Center

Organisateur

Atman Training Center
S'inscrire

Intervenant

  • Marc HENRY
    Marc HENRY
    Enseignant-chercheur, chimiste et professeur à l’université de Strasbourg.

    Le Pr Marc Henry est enseignant-chercheur et professeur à l’université de Strasbourg où il enseigne la chimie, la science des matériaux et la physique quantique. Ses recherches scientifiques sur l’eau, la chimie moléculaire de l’oxyde de titane et l’application de la théorie quantique à la réactivité chimique des molécules ont donné lieu à plus de cent articles publiés dans des revues scientifiques.
    Il est l’auteur de plusieurs ouvrages traitant de l’eau et notamment de “Eau et Physique Quantique” aux éditions DANGLES.

Lieu

Atman Training Center
Sophia-Antipolis

Plus d'Infos

S'inscrire

Date

28 Jan 2023

Heure

9h00 - 13h00 / 14h30 - 17h30 avec une pause gourmande
9 h 00 min - 17 h 30 min

Tarif

125,00€

Physique quantique et corps humain

ATMAN TRAINING CENTER à le plaisir d’accueillir le Pr. Marc HENRY !

Le Professeur Marc Henry est enseignant-chercheur et professeur à l’université de Strasbourg où il enseigne la chimie, la science des matériaux et la physique quantique. 
Il propose une vision quantique du monde biologique. Selon ses hypothèses, la physique quantique serait en mesure d’expliquer comment l’eau pourrait être un vecteur d’information biologique. Conférencier apprécié pour sa pédagogie, il livre de façon claire les bases scientifiques nécessaires pour appréhender les perspectives de cette révolution quantique sur notre santé, et ses impacts sur notre vie quotidienne.


Depuis près de 100 ans la physique quantique nous apprend que la matière est principalement composée de vide, ou pour être plus précis d’éther. Car, il est essentiel de bien comprendre que le vide est une chose en soi et non pas un néant. Le terme « éther » semble donc mieux évoquer cette chose immatérielle, mais qui existe en propre. Ce qui se passe, c’est que l’éther, s’il est inobservable, gouverne en fait ce que l’on observe dans le monde phénoménologique. En gros, l’éther est peuplé de choses virtuelles inobservables, qui, de par leur existence, rendent compte de la réalité observable avec nos 5 sens physiques.

L’image la plus simple est celle de deux aimants qui se repoussent. On sent bien ici qu’une force invisible s’exerce entre un pôle Nord et un pôle Sud, puisqu’il n’y a « rien » entre ces deux pôles. Comme le mot « rien » fait peur aux physiciens, ils ont inventé une entité virtuelle et donc invisible, appelée « champ magnétique ». Personne ne peut voir un tel champ magnétique, mais son existence peut se manifester, de manière bien tangible, dès qu’il y a de la matière dotée de propriétés magnétiques.

En physique quantique, on généralise cette dualité fondamentale entité virtuelle/entité observable à toute forme de matière, magnétique ou pas. Cette nouvelle réalité physique est un concept difficile à intégrer dans notre vision habituelle du monde. Car cette dernière se base sur l’idée cruciale que la matière existe même si on ne l’observe pas. En physique quantique, le mot « matière » est utilisé pour décrire ce que l’on observe lorsque plusieurs champs quantiques virtuels interagissent. La matière n’existe donc que parce qu’on l’observe quelque chose et n’a aucune réalité en propre. Il en est ainsi de tout atome et donc, de toute molécule bâtie à partir de ces atomes. Mais, aussi, de toute cellule vivante bâtie à partir de molécules et donc de tout tissu biologique bâti à partir de ces mêmes cellules. Et, finalement, pour ce qui concerne la médecine, de tout organe bâti à partir de tissus et tout corps physique formé d’organes.

Tout cela bouleverse totalement les fondements de notre pensée et ébranle aussi – entre autres – notre compréhension des sciences biologiques et médicales. Car, en dehors du corps physique observable, la vision quantique impose l’existence d’autres corps inobservables : corps éthérique, corps astral, corps conscient, âme pensante, âme spirituelle et âme universelle. De ce fait, c’est toute notre vision de la nature (minéraux, plantes, animaux et êtres humains) qui se trouve unifiée et valorisée.


Lors de cette conférence, le Professeur Marc Henry vous invitera donc à :
Explorer les mécanismes naturels de l’organisation cellulaire afin de mieux comprendre le vivant, l’état de santé et son déséquilibre que nous appelons la maladie.
Comprendre comment l’eau donne la forme à toute chose, à commencer par les pâtés de sable que nos enfants construisent à la plage, pour arriver à l’organisation cellulaire la plus complexe qui permet la vie.
Réaliser pourquoi sans l’eau nos cellules ne peuvent pas fonctionner et donc, que la vie n’existe que par l’eau et à travers l’eau.
Découvrir l’interaction des champs quantiques avec nos cellules afin de remettre en perspective ce que font réellement les médecines qualifiées « d’alternatives » (homéopathie, acupuncture, aromathérapie, lithothérapie et bien d’autres).
Élargir notre pensée sur la globalité du vivant et sur sa non-séparabilité en termes de disciplines médicales.
Mieux comprendre comment la notion de domaines de cohérence permet d’établir des liens entre les notions de Matière, de Vide/Éther, de Conscience ou d’Information.