ÉCOLE DE NATUROPATHIE ATMANaturo

La naturopathie

La naturopathie porte en elle le souffle du vivant, elle a son histoire, ses origines, son évolution à travers les temps, et fait preuve d’adaptabilité et de résilience.
Le terme de naturopathie vient du latin « natura » qui signifie nature et du grec « pathos » qui désigne le ressenti, l’émotion et les influences venant de l’intérieur.
Elle puise ses racines dans l’antiquité, depuis Sumer, les Esséniens, et dans les médecines ayurvédiques en Inde ainsi qu’en Chine. Digne héritière de la pensée Hippocratique (460 – 370 avant JC), elle est la grande synthèse des méthodes naturelles de santé. Elle met l’hygiène de vie à la première place.

Hippocrate appliquait ainsi les lois de la nature et de la physiologie pour révéler à chacun « son médecin intérieur », c’est-à-dire des processus naturels de régénérescence propres à chacun, voire d’auto guérison.

La naturopathie a été reconnue dès 1997 par le Parlement européen comme « médecine non conventionnelle ». La naturopathie est également répertoriée au Bureau international du travail de l’ONU depuis 1968. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’a reconnue en 2001 comme une pratique de médecine traditionnelle, aux côtés de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique.

Selon l’OMS, « la naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses immunitaires de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». Le principe de la naturopathie est de prévenir les maladies et d’utiliser uniquement des remèdes naturels.

Elle est de conception holistique et avant tout préventive :

  • Elle consiste à prendre en compte, l’Être humain dans sa globalité et cherche à agir, non pas sur le traitement des effets, mais sur l’origine des maux.
  • Elle vise à apporter une solution globale et de fait, s’intéresse à tous les plans de l’individu, qu’ils soient physiques, énergétiques, psycho-émotionnels …
  • Elle considère la personne comme un Être unique au sein de son environnement et dans toutes ses dimensions.
  • L’objectif de cette approche est de conduire le consultant à se responsabiliser, à devenir acteur conscient de son existence afin de trouver son niveau d’équilibre, en tant que personne unique, par une approche naturelle

La naturopathie a 5 fondements :

  1. 1. Le Vitaliste, Elle admet, dans sa conception philosophique l’existence, dans chaque organisme vivant, d’un principe vital intelligent, la “Nature Médicatrice” ou force vitale intelligente et auto-guérisseuse. Hippocrate disait que : « La force vitale de l’organisme est la plus puissante force de cohésion et d’action de tout ce qui existe. Cependant, elle est invisible à l’œil ; seul le raisonnement peut la concevoir »
  2. 2. L’humorisme est « la science des humeurs ». Les humeurs sont les liquides organiques dans notre
    corps (sang, lymphe, sérum, L.C.R …), qui forment le « milieu intérieur » selon l’expression de Claude Bernard, médecin et physiologiste français (1812-1878).
  3. 3. L’hygiénisme, Le terme vient de Hygieia, déesse grecque de la santé, fille d’Asclépios (Dieu de la Médecine). Ainsi à l’origine, l’hygiène c’est la santé.
    On peut définir l’hygiénisme comme étant un ensemble de principes menant à une meilleure qualité de vie, source de santé et de bien-être. Quelle soit alimentaire, neuropsychique ou corporelle. Le contact avec les éléments naturels (la terre, l’eau, l’air, la lumière, les animaux, les arbres etc.) est également considéré comme indispensable au maintien d’une bonne santé et des échanges sains avec son environnement.
  4. 4. Le causalisme est la méthodologie de la naturopathie, la recherche de la cause première, de la
    cause profonde du problème (ce qu’il y a derrière le symptôme), des facteurs déclenchant de la maladie.
    D’après Hippocrate cela impliquait pour lui 3 niveaux de recherche causale :
    1. A. La cause première est humorale : implique de faire un régime, un drainage des humeurs
    2. B. La cause de la cause est d’ordre psycho-somatique : liée aux relations humaines, d’où recherche de l’expression des non-dits, résolution des conflits, réconciliations, familiaux ou professionnels.
    3. C. La cause de la cause de la cause est spirituelle : il s’agit de rechercher pourquoi le malade a perdu le sens de sa vie. C’est un véritable travail d’investigation sur les différents plans de l’être, faisant la lumière sur les multiples chaînes causales ayant conduit à la maladie
  5. 5. L’holisme est l’approche de l’être humain dans sa globalité. Le terme vient du grec « holos » qui signifie « tout », « entier ». Un thérapeute holistique considère son consultant non seulement sur le plan physique et de ses mécanismes physiologiques, mais prend également en compte sa vitalité (énergie vitale), ses émotions, ses échanges avec son entourage et son environnement, ses pensées qui peuvent être dévalorisantes, limitantes, sclérosantes…

La naturopathie a 5 principes établis par Hippocrate :

  1. 1. Primum non nocere -> en premier lieu ne pas nuire
    Hippocrate le soulignait ainsi « Face aux maladies, avoir deux choses à l’esprit : faire du bien, ou au moins ne pas faire de mal ». Le rôle du naturopathe est d’observer et d’accompagner les symptômes qui sont souvent le signe que le processus de guérison est en marche et de diriger vers le bon thérapeute ou le médecin.
  2. 2. Vis medicatrix naturæ -> la nature est guérisseuse,
    La nature recèle son propre pouvoir de guérison. Un corps humain en bonne santé possède en lui une capacité d’auto-guérison qui lui permet de retrouver seul la santé. Au coeur de l’organisme vivant se trouvent les forces de vie permettant d’y parvenir.
  3. 3. Tolle causam -> identifier la cause
    Découvrir la cause. Le rôle du naturopathe n’est donc pas de tenter d’agir sur le symptôme mais bien de remonter jusqu’à la cause de la pathologie et d’agir sur cette dernière de façon à rétablir l’équilibre naturel et faire en sorte que le symptôme n’ait plus à s’exprimer.
  4. 4. Deinde purgare -> détoxifier et purifier l’organisme
    Au fil du temps les différentes entorses à l’hygiène de vie, conduit notre organisme vers une surcharge en toxines et éléments toxiques. Le naturopathe favorise l’élimination de ces surcharges accumulées par des jeûnes ou des diètes, tout en optimisant le fonctionnement des emonctoires.
  5. 5. Docere -> la naturopathie enseigne
    Le naturopathe enseigne à son patient les règles de fonctionnement de son corps et lui apprend à en prendre soin de façon naturelle. Les règles d’hygiène vitale concernent tous les domaines de la vie et considèrent les interactions qui existent entre les plans physique, mental, émotionnel et spirituel. Chaque plan est à prendre en considération pour retrouver et conserver une santé parfaite.

Brochure & Candidature

Contactez-Nous