Le rôle du naturopathe

ATMANaturo OU CONSCIENCE EN LA NATURE

Entre sagesse du monde, médecine traditionnelle, neuroscience et science quantique, nous proposons à nos étudiants une nouvelle approche du vivant, de l’Être Humain et de l’humanité de demain.

Comme l’ostéopathie, la Naturopathie est un métier qui ne peut s’appréhender et se pratiquer qu’avec passion, amour, respect de soi, de l’autre et de cette force vitale qui nous habite tous et qui détient en son sein les secrets de notre équilibre vital.

C’est dans cet esprit d’ouverture que le Naturopathe va apprendre à observer, écouter la personne comme un Être Singulier, un Être Unique au sein de son environnement et dans toutes ses dimensions, de façon à rétablir l’équilibre naturel et faire en sorte que le symptôme n’ait plus à s’exprimer.

Le rôle du naturopathe au coeur de notre société !

De plus en plus plébiscité par le grand public, qui prend peu à peu conscience de l’importance à devenir acteur de sa santé en faisant appel à des moyens naturels. Le naturopathe à un rôle important à jouer dans les enjeux sociétaux auxquels nous sommes collectivement confrontés. Le Naturopathe est un guide dont l’approche n’est pas de répondre à une liste de troubles ou de maladies, mais de comprendre les erreurs de vie, de comportements et d’y apporter une solution et un accompagnement individualisé afin de soulager la personne, venue consulter.

Accompagnement avant tout préventif, la naturopathie vise à maintenir et/ou rétablir la vitalité par des moyens naturels. Le naturopathe cherche à rétablir les capacités d’auto-guérison inhérentes à chacun et sa démarche consiste à s’appuyer sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses. A cet effet, il établit un bilan de vitalité, qui n’est pas un « diagnostic » mais qui entend, par divers moyens, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ses capacités.

Le naturopathe a une double mission, celle de thérapeute, qui permet à la personne de retrouver la santé et celle d’éducateur de santé, par laquelle il donne des conseils d’hygiène vitale, dans le but que la personne conserve la santé sur le long terme. Un naturopathe ne doit pas créer de dépendance avec ses clients mais au contraire les guider sur le chemin de la santé en les rendant acteurs de leur propre santé, de façon autonome.

Cadre légal de la profession

Progression de la reconnaissance de la naturopathie dans le monde :

La naturopathie est répertoriée au Bureau international du travail de l’ONU depuis 1968.

Le Parlement européen la reconnaît comme « Médecine non conventionnelle » depuis la résolution Lannoye/Collins du 28 mai 1997 qui se positionne clairement en faveur de la réglementation des médecines non conventionnelles.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) l’a reconnue en 2001 comme une pratique de médecine traditionnelle, aux côtés de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique.

Ce que nous dit la loi française sur l’exercice du métier de naturopathe :

En France la profession de Naturopathe n’est pas réglementée et fait l’objet d’un vide juridique. Toutefois le naturopathe est libre de pratiquer son art dans la mesure où il ne procède à aucun acte médical (diagnostic ou traitement de maladies), la naturopathie n’étant pas un « acte médical » (article L 4161-1 du Code de la Santé Publique). Les naturopathes installés, sous le code APE 8690F : « Activités de santé humaine non classées ailleurs », cotisent légalement aux différentes caisses et bénéficient d’une assurance professionnelle.

Le métier de naturopathe s’exerce habituellement en profession libérale, mais il est tout à fait possible de créer une société pour pratiquer son activité.

La volonté de notre Centre de formation est d’apporter, depuis plus de 50 ans, notre participation active à l’évolution de la reconnaissance des médecines holistiques auprès des instances nationales et européennes.

Brochure & Candidature

Contactez-Nous